Travaux et Rénovation

Comment assécher un mur humide ?

Vos murs présentent des moisissures ou des traces d’eau ? Le revêtement commence à se décoller ? L’air dans la pièce commence à étouffer ? Cela peut signaler des problèmes d’humidité ! Il existe plusieurs facteurs qui favorisent une humidité abondante dans une pièce. Mais ce n’est qu’en décelant son origine que l’on peut en venir à bout. Comment faire sécher un mur humide ? Voici tout ce qu’il faut savoir !

D’où vient l’humidité d’un mur ?

L’humidité de la maison peut provenir de nombreuses sources. On en identifie plusieurs, parmi lesquelles :

  • Une mauvaise ventilation : Lorsque l’aération n’est pas correcte dans une pièce, le renouvellement de l’air ne se fait pas et cause de l’humidité. Les résultats ? Des traces de condensation apparaissent sur les murs.
  • Problèmes d’infiltrations d’eau: ils se manifestent très souvent par des fissures. Ils annoncent généralement des fuites au niveau de la toiture, l’infiltration d’eau du sous-sol, la mauvaise étanchéité d’un matériau. Cela peut aussi traduire un problème d’évacuation des eaux pluviales.
  • Les remontées capillaires: ce phénomène survient lorsque l’eau contenue dans le sol remonte par les murs. L’humidité relative aux remontées capillaires annonce une mauvaise isolation des murs extérieurs ou du plancher. Elle se manifeste le plus souvent sur les façades et les fondations.
  • Les causes accidentelles : ce sont les dégâts des eaux, les fuites et infiltrations causées par une soudure de tuyauterie cassée, une canalisation percée, une mauvaise jointure ou la machine à laver qui a débordé, etc.

Dès lors que vous apercevez des traces d’humidité, des moisissures ou du revêtement qui se décolle, faites un diagnostic.

Il est indispensable de trouver la source du problème d’humidité avant toute intervention. Réparez les symptômes en traitant les causes permet d’éviter que le problème ne revienne.

comment faire sécher un mur après une fuite d'eau
Une fuite d’eau au niveau des joints de cette fenêtre a provoqué l’apparition de moisissures © DepositPhotos

Comment faire sécher le mur ?

Les problèmes d’humidité peuvent très vite prendre de l’ampleur et causer des dégâts plus importants. Il est donc indispensable d’intervenir et d’enlever l’humidité dès que la source est identifiée. Le traitement anti-humidité est un travail de longue haleine.  Il requiert de la patience. Mais avec de la détermination, vous pouvez y arriver. Voici quelques solutions essentielles pour combattre l’humidité des murs.

Apporter une meilleure ventilation

Il n’y a rien de plus simple que mettre en courant d’air pour réguler l’humidité présente dans une pièce.

Une ventilation régulière permet de lutter contre les problèmes de condensation dans les caves, le vide sanitaire ou dans les pièces d’eau comme la salle de bain et la cuisine.

Songez à une ventilation mécanique contrôlée qui va réguler le flux d’humidité dans la maison.

Si vous ne pouvez pas en installer optez pour le moyen le plus simple, mais efficace : la ventilation naturelle. Aérer la maison, mettre en courant d’air pendant 20 à 30 minutes par jour peut suffire pour régler le taux d’humidité.

Ouvrez les fenêtres de votre maison pour renouveler l’air surtout après certaines activités qui favorisent l’humidité : douche, cuisson, etc. Ce sont des solutions pratiques et simples à réaliser.

Utiliser le chauffage central

En cas d’humidité excessive, vous pouvez utiliser votre chauffage central pour procéder au séchage d’un mur. Les radiateurs électriques de type radiant ou le plancher chauffant permettent d’assécher les murs humides sans créer de désagréments dans la qualité de l’air.

comment sécher un mur rapidement
Mettez en marche vos radiateurs pour assécher rapidement un mur après un dégât des eaux © DepositPhotos

Comment faire ? Il vous suffit juste de lancer le chauffage pendant 1 à 2 heures tous les jours jusqu’à ce que l’humidité disparaisse ! Rien de plus simple ☺ !

Installer un ou plusieurs absorbeurs d’humidité afin d’assécher la pièce

En plus d’une bonne ventilation, optez pour des absorbeurs d’humidité. En installer quelques-uns dans la pièce permet de l’assécher. Savez-vous que le charbon de bois, le bicarbonate de soude ou le gros sel de cuisine se révèlent efficaces pour absorber l’humidité dans les murs ?

Certaines plantes d’intérieurs sont aussi capables de déshumidifier l’air dans une pièce, en plus d’être dépolluantes. Raison pour laquelle, on trouve des plantes dans la cuisine ou dans la salle de bain. Comme elles se nourrissent d’eau, elles absorbent toute humidité.

En cas d’infiltration plus importante, vous pouvez aussi choisir un absorbeur d’humidité mécanique ou chimique, à placer délicatement dans les zones hors passages.

Chauffer le mur avec un chauffage soufflant ou un sèche-cheveux

Si l’humidité dans les murs n’est pas très étendue, vous pouvez aussi utiliser un sèche-cheveux pour un assèchement ciblé de la partie humide. Est-ce que cela marche ? Oui, du moment que les dégâts ne sont pas profonds !

Si vous avez un chauffage soufflant, ceci peut être encore plus efficace. Il peut réchauffer l’air et assécher les murs. Veillez tout de même à ne pas abuser du chauffage des murs. Cela pourrait provoquer des fissures et des craquements de revêtements.

Que faire lorsqu’un le mur est sec ?

Le temps et la durée de séchage des murs intérieurs sont longs. Il faut compter plusieurs semaines et même des mois pour éliminer l’humidité et assécher un mur en profondeur. Si des odeurs d’humidité persistent, des moisissures réapparaissent ou encore des cloques sur une peinture neuve, cela signifie que l’humidité n’est pas totalement partie.  Le séchage des murs humides est donc insuffisant.

Deux solutions s’offrent à vous :

  • Répéter les procédés précédents,
  • Ou opter pour une autre solution plus efficace.

Ce n’est que lorsque le mur est complètement sec qu’il est possible d’envisager de remplacer le revêtement.

  • Dans un premier temps, nettoyez le mur. Grattez les résidus de peinture ou autres revêtements.
  • Ensuite, comblez les fissures et les trous sur la surface des murs.
  • À ce stade, vous pouvez envisager un traitement anti-moisissures et antifongiques pour éviter de nouveaux dégâts d’humidité. Ceci sera renforcé par des produits anti-humidité comme la peinture hydrofuge ou encore un enduit hydrofuge. Ce sont des produits spécifiques qui luttent contre l’humidité grâce à un système qui ne retient pas l’eau.

A lire aussi sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page