Equipement

Comment filtrer l’eau du robinet ?

De nos jours, plus personne ne s’étonne de voir l’eau couler du robinet. Pourtant, il est bon de rappeler que cela n’a pas toujours été le cas et que la mise en place du réseau de distribution de l’eau potable n’a pas coulé de source. En France, l’eau qui arrive au robinet est de bonne qualité mais elle peut être encore améliorée avec des systèmes filtrants.

Une eau potable de qualité

L’eau du robinet ne présente aucun risque de contamination par des bactéries car, en France, elle fait l’objet d’un suivi sanitaire strict et régulier. Si elle présente parfois un goût de chlore, c’est que ce dernier est utilisé à faible dose pour l’assainir.

Mais le précieux liquide peut également comporter des traces de différents polluants :

  • Des nitrates, naturellement présents dans l’environnement mais qui peuvent aussi résulter de l’agriculture.
  • Des métaux lourds
  • D’autres résidus de pesticides.

On ne connaît pas encore précisément les effets de ces molécules sur notre santé mais plusieurs études récentes établissent un parallèle entre risque de cancer colorectal et nitrates présents dans l’eau consommée.

Voilà pourquoi certaines personnes préfèrent se tourner vers l’eau en bouteille, réputée de plus grande qualité, mais aussi bien plus chère.

Pour faire des économies mais aussi pour réduire la quantité d’emballages plastiques à recycler, d’autres préfèrent continuer à boire l’eau du robinet mais ils la purifient.

Un contrôle strict de la qualité de l’eau potable

Les communes doivent afficher la qualité de l’eau distribuée. Les résultats des analyses sont transmis par les agences régionales de santé (ARS) et sont également accessibles pour votre commune de résidence depuis ce site officiel dédié à la qualité de l’eau.

Vous êtes ainsi informé de la date du dernier contrôle, de l’origine de l’eau et des paramètres qui sont pris en compte pour cette analyse. Pour chacun, on peut y lire la valeur mesurée, la limite de qualité imposée ou bien encore les normes à ne pas dépasser.

filtrer l'eau du robinet
© Lechomaison

Voici quelques exemples de limites réglementaires :

  • La présence de micro-organismes de type entérocoques, bactéries coliformes ou Escherichia coli doit être nulle.
  • La concentration en nitrates ne doit pas dépasser 50 mg/L
  • Tandis que celle en ammonium ne doit pas excéder 0,1 mg par litre d’eau.

Si ce rapport d’analyse laisse apparaître quelques défauts, il existe plusieurs systèmes pour purifier l’eau du robinet : du pichet filtrant, le moins cher, à l’osmoseur, le plus efficace.

La carafe filtrante, la solution économique pour filtrer l’eau du robinet

Ces récipients comportent une cartouche avec un filtre à charbon actif, souvent associée à des résines acryliques. Cette filtration est très efficace. Elle permet d’éliminer la totalité du chlore, une large majorité de métaux lourds et une bonne partie du calcaire. L’eau obtenue ne présente plus de mauvais goûts.

Mais ces carafes exigent un entretien régulier. Les filtres doivent être changés fréquemment (tous les 50 litres d’eau environ) car au-delà, des bactéries peuvent se développer et produisent l’effet inverse de celui recherché.

Le purificateur d’eau à charbon actif, sous l’évier

Équipé d’une cartouche comportant des perles de céramique et un filtre à charbon actif compressé, ce système de filtration délivre une eau débarrassée des bactéries, mais aussi des résidus chimiques et des métaux lourds tout en préservant la minéralisation et les oligo-éléments du précieux liquide.

Ce purificateur d’eau se raccorde simplement à l’arrivée d’eau froide sous l’évier. Il est équipé d’un robinet indépendant à poser sur l’évier qui offre un débit de quelques litres par minute. La cartouche doit être régulièrement remplacée (tous les 2000 à 2500 litres environ) pour une efficacité optimale.

Si l’eau distribuée est très chargée en nitrates, il est possible de compléter le dispositif par une cartouche spécifique qui s’installe en amont mais fait grimper le coût de l’installation.

faut il filtrer l'eau du robinet
© Mihail39

Le filtre à osmose inverse ne laisse quasiment rien passer !

Ce système de purification de l’eau potable, équipé d’une membrane, ne laisse passer que les molécules d’eau ! C’est un système de filtre mécanique qui dispose d’un réservoir et s’installe généralement sous l’évier.

Cette membrane sélective élimine plus de 90% des polluants et résidus tels que les pesticides, le chlore, les bactéries, mais aussi le calcaire. L’eau qui s’écoule du dispositif est donc une eau pure et faiblement minéralisée.

Seul inconvénient : ces osmoseurs ne filtrent que quelques litres d’eau par heure et les quantités d’eau de rejet sont assez importantes (2 à 5 litres d’eau pour 1 litre à boire).

A lire aussi sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page