Travaux et Rénovation

Comment poser du carrelage au sol ?

Vous rénovez votre salle de bain ? Votre terrasse ou tout simplement votre sol ? Il vous faut pour cela poser du carrelage. Grâce à sa longévité et à sa facilité d’entretien, ce matériau s’inscrit dans une démarche responsable.

Un sol carrelé reste beau toute une vie et permet aussi de limiter les déperditions thermiques. Toutefois, la pose du carrelage requiert précision et savoir-faire. Si vous souhaitez le poser vous-même, vous trouverez dans cet article toutes les étapes et conseils pour vous aider.

Bien choisir ses carreaux

Avant de poser du carrelage, il existe quelques pré requis qui vous aideront pour que les travaux se déroulent au mieux :

  • Tout d’abord, les carreaux sont classés en fonction de leur résistance aux chocs, à l’entretien et à l’usure. Prenez garde à opter pour un carreau adapté à la pièce. C’est-à-dire qu’il ne faut pas choisir par exemple un sol d’intérieur type salon pour une terrasse, car il ne sera pas adapté au gel. Idem pour les pièces d’eau, il faut être vigilant sur le classement UPEC du carrelage que vous choisirez.
  • Ensuite, il faut savoir qu’un carrelage de sol peut être posé au mur, mais pas l’inverse. Une faïence murale est en effet trop fragile.
  • Enfin, il est conseillé d’adapter le format des carreaux de carrelage à la taille de la pièce. Dans une petite pièce, l’utilisation de grands carreaux nécessitera par exemple beaucoup de découpes.

Réfléchir avant au calepinage

Peu importe le type de carrelage que vous choisissez, nous vous conseillons de réaliser un calepinage de vos travaux. C’est-à-dire que vous devez dessiner où iront vos carreaux, cela vous permettra de minimiser les découpes à réaliser et aussi les chutes de carreaux.

Quelle quantité de carrelage commander ?

Lors de la commande du carrelage auprès de votre fournisseur, mieux vaut toujours prévoir une quantité supérieure à la surface que vous carrelez. D’autant plus que de nombreux revendeurs acceptent de reprendre les paquets en trop du moment qu’ils n’ont pas été ouverts.

Cela vous permettra de gérer les coupes ratées. En fonction du type de pose, voici les intervalles à respecter pour ne pas manquer de carreaux :

  • Pose classique : Considérer la surface à carreler et ajouter environ 6%
  • Pose à joints décalés : Considérer la surface à carreler et ajouter environ 11%
  • Pose en diagonale : Considérer la surface à carreler et ajouter environ 15%
poser du carrelage au sol
© A.Barabas

Matériel nécessaire pour poser du carrelage

Pour poser du carrelage, vous aurez besoin :

  • D’une auge et d’une truelle pour préparer le mortier colle. Il s’agit d’une colle spéciale pour fixer vos carreaux de carrelage.
  • D’une spatule crantée qui vous permettra d’étaler la colle fraîche. Selon le format des carreaux, les crans doivent être plus ou moins importants ( de 5 à 10 mm)
  • D’un niveau à bulles, d’une règle de maçon et d’une nivelle pour contrôler le niveau ainsi que le nivellement. Le niveau vous permettra de savoir si votre carreau est droit et la nivelle, montrera qu’il n’y a pas d’accrocs entre les différents carreaux.
  • D’un maillet en caoutchouc pour ajuster les carreaux au même niveau que les autres.
  • D’une carrelette qui permet de couper des carreaux de carrelage jusqu’à 40 cm de côté. Cet appareil raye la céramique et la casse, en deux temps, facilement et sans faire de poussière. Pour des découpes particulières, complétez l’équipement avec une petite meuleuse équipée d’un disque diamant.
  • De croisillons en plastique que vous disposerez aux angles pour obtenir des joints et un alignement régulier.
  • De lunettes de protection pour éviter de vous blesser avec des éclats de céramique en faisant les coupes.

Comment réussir la pose des carreaux ? La marche à suivre

Nettoyer le sol

Tout d’abord, avant de vous lancer dans la pose, il est fortement conseillé de bien nettoyer votre sol. Il doit être plan, propre et sec. La chape récemment coulée peut contenir de la poussière et de petits cailloux qui pourront gêner la pose de vos carreaux.

En rénovation, il est souvent nécessaire de remettre le sol en état. La solution la plus courante consiste à utiliser un enduit de ragréage. Il s’agit d’une couche de mortier liquide qui s’auto nivelle et comble les trous et les fissures.

Choisir la colle appropriée

Il faut choisir la colle en fonction des caractéristiques du carrelage à poser et de la nature du support. Mieux vaut demander conseil ici à votre revendeur.

Afin d’optimiser l’encollage de vos carreaux, nous vous conseillons de les incliner légèrement. Cela permettra de déposer partout la même quantité de colle à l’aide de la spatule crantée.

Il ne faut laisser aucune zone sans couche de colle, cela pourrait par la suite créer des zones creuses sous le carreau.

Idéalement aussi, il est suggéré d’avancer mètre carré après mètre carré, cela permettra que la colle ne sèche pas trop vite.

Commencer la pose

Le départ de pose s’effectue généralement au centre d’une pièce carrée ou rectangulaire. On repère ce centre en traçant une croix avec un cordeau tiré depuis les angles. Grâce à cette astuce, les coupes sont réparties de la même manière tout autour de la pièce.

Le collage du sol ou des carreaux

Pour des carreaux de moins de 30 cm de côté, il suffit d’encoller le sol ou le plan de pose. Appliquez la colle et étalez-la avec la spatule crantée sur une surface d’environ 1 m² ou sur la largeur d’une rangée de carreaux.

Ajustez le carreau sur la colle en le battant avec le maillet en caoutchouc. Cela permet que la colle prenne sur toutes les zones du carreau. Une fois votre carreau posé, vous pouvez placer les croisillons de jointement, vous les enlèverez lors de la pose des joints. Posez les carreaux suivants de la même manière.

Faire les découpes

En prenant les mesures, n’oubliez pas de tenir compte de la largeur des joints et laissez au moins 5 mm de marge au pied des murs. Cet espace sera de toute façon masqué par la plinthe.

Respectez cette même marge autour des autres obstacles, comme les tuyaux du chauffage central par exemple. Pour ajuster les carreaux, vous pouvez les percer avec une scie trépan à carbure de tungstène.

Faire les joints

Les croisillons en plastique permettent d’obtenir des joints réguliers. Ils se placent aux angles des carreaux et sont ensuite cachés par le ciment à joint. Une fois la pose des carreaux achevée, attendez au moins 48h avant de faire les joints et de coller les plinthes.

Réussir la pose du carrelage requiert de la rigueur. Mais ces travaux sont à la portée de nombreux bricoleurs si le calepinage est soigneusement calculé en amont, tout comme la quantité de carreaux nécessaires. Ce qui reste le plus complexe à gérer par la suite, c’est l’épaisseur de colle.

A lire aussi sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page