Travaux et Rénovation

Différents types de chevilles de fixation

Vous devez accrocher au mur un nouveau tableau ou fixer une nouvelle étagère ? Après la difficulté à vous décider sur l’endroit, la hauteur par rapport au sol, le niveau, l’inclinaison, il vous faut maintenant fixer votre objet au mur. Pour cela, une dernière question peut vous venir à l’esprit, quelle cheville utiliser ?

Vous ne savez pas de quoi est fait votre mur ?

Le plus simple est d’y percer un trou discret avec une perceuse, juste à l’endroit où vous placerez l’étagère. Vous aurez ainsi une idée précise des chevilles à utiliser.

Si la mèche ne s’enfonce pas dans le mur, c’est que celui-ci est en béton armé. Pour faire votre trou, il vous faudra alors utiliser une perceuse à percussion et des forêts SDS adaptés.

Ensuite, regardez la couleur de la poussière produite :

  • Si elle est blanche, cela signifie que le mur est recouvert de plâtre.
  • Si elle est grise, c’est qu’il s’agit de béton ou de parpaing.
  • Si elle est rouge, c’est de la brique.

Si la perceuse s’enfonce brusquement, c’est que votre mur est creux.

Si vous percez sans avoir la sensation de forcer mais plutôt de creuser du sable, c’est que votre mur est en béton cellulaire.

Voilà ! Vous savez maintenant tout sur votre mur. Il ne vous reste plus qu’à choisir les chevilles et les vis les plus adaptées à votre support.

Les chevilles universelles

Les chevilles classiques ou, aussi appelées chevilles universelles, sont adaptées à tous les types de fixation, pour tous les supports courants et pour la plupart des charges, jusqu’à une limite de 50 kg par point de fixation. Elles sont adaptées aux parois pleines comme le béton, la brique pleine, la pierre ou la dalle alvéolaire.

C’est donc le modèle de cheville le plus vendu en France. Ces chevilles s’insèrent dans le trou réalisé initialement.

Elles sont de 2 types :

  • Les chevilles à expansion en polyamide. Elles conviennent à tous les matériaux, sauf le béton cellulaire. Leur collerette masque les défauts du trou de perçage.
  • Les chevilles à expansion en polypropylène. Elles conviennent à tous les matériaux, sauf les murs creux. Les deux languettes qu’elles portent sur les côtés empêchent la rotation de la cheville lors du vissage.
cheville tout type de mur
® Liluly

Les chevilles Molly, pour supports creux

Les chevilles Molly sont principalement utilisées dans les matériaux creux de type lambri, parpaing ou brique creuse, hourdis et plaque de plâtre, doublée ou non d’un isolant.

Elles sont de 2 types :

  • Les chevilles métalliques à expansion : il faut une pince spéciale pour la poser et provoquer l’ouverture des ailettes au dos du matériau.
  • Les chevilles molly spéciale plaque de plâtre : il faut ici choisir le modèle en fonction de l’épaisseur du support (10 ou 13 mm par exemple)

Les chevilles pour matériaux pleins

Elles conviennent pour la brique pleine, le parpaing, le béton, la pierre, le mâchefer, le carreau de plâtre…

Ces chevilles sont généralement cannelées et vendues en baguettes à recouper en fonction de la longueur de la vis choisie.

Les chevilles à scellement chimique

Elles peuvent être utilisées sur tous les types de supports. Elles s’appliquent avec une résine ainsi qu’un durcisseur (produit chimique qui donne la résistance mécanique de la cheville).

Ces deux éléments sont mis en place dans le trou de la cheville avec une seringue ou un pistolet en fonction du diamètre.

Ensuite, vous pouvez le crochet servant à accrocher votre cadre ou étagère. Toutefois, le temps de séchage est important et n’est pas immédiat.

Il faut attendre rigoureusement ce temps pour garantir la solidité du support.

Les chevilles à frapper

La cheville à frapper est utilisée pour des charges légères. Déjà équipée de sa vis, elle se pose au travers du matériau à fixer comme par exemple un tasseau de bois.

Elles se fixent en les frappant à coups de marteaux, comme un clou.

Il n’est pas nécessaire dans ce cas de faire des trous préalables au mur. Bien qu’elles permettent de gagner du temps, elles ont une résistance assez limitée.

Les chevilles à basculement

Les chevilles à bascule fonctionnent de la même manière que les chevilles Molly, elles possèdent simplement une petite différence au niveau de l’avancement de la vis.

Elles permettent donc de supporter environ le même poids et s’incorporent dans les mêmes types de murs que les chevilles Molly.

Les chevilles boulons

Il s’agit ici du type de cheville qui possède la plus grande capacité de résistance. Elle à en effet la possibilité de supporter environ 100 Kg.

Le fonctionnement des chevilles boulons est assez simple et ressemble beaucoup à celui des chevilles universelles.

A l’inverse de celles-ci, les vis sont remplacées par des boulons. C’est d’ailleurs ce remplacement qui contribue à la résistance importante de ce modèle.

Les chevilles sans percer

Si vous êtes un bricoleur qui n’a pas de perceuse, il existe aussi des solutions pour vous. Toutefois, si vous avez des objets lourds à fixer, nous vous conseillons d’investir dans une perceuse pour avoir un choix plus important de chevilles et, de ce fait, vous pourrez choisir un modèle possédant une plus grande résistance.

Pour les murs type parpaings creux ou brique creuse, les chevilles auto-foreuses pourront parfaitement convenir. Elles résistent à des charges maximales de 50 kg.

Si votre support est plein, c’est-à-dire qu’il s’agit de béton ou de brique pleine, les chevilles auto perceuses conviendront davantage.

➥ Lire : Comment fixer une étagère au mur ?

Comment déterminer la taille de la vis et du diamètre de la cheville ?

Il faut choisir la cheville en fonction de la vis et du support.

Dans un matériau plein, la vis doit mesurer au moins 40 mm de longueur.

Dans un matériau creux, c’est surtout la cheville qui garantit la résistance à l’arrachement. Et la vis est souvent fournie avec.

Diamètre de la vis

Diamètre de la cheville

Longueur de la cheville

4 mm

5 mm 25 mm

5 mm

6 mm

30 mm

6 mm

8 mm

40 mm

7 et 8 mm

10 mm

50 mm

9 et 10 mm 12 mm

60 mm

11 et 12 mm 14 mm

70 mm

 

A lire aussi sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page