Travaux et Rénovation

Comment lire un diagnostic de performance énergétique ?

Il est devenu incontournable lors de l’achat ou de la location d’un logement, le diagnostic de performance énergétique (DPE) est un document désormais obligatoire. Mais savez-vous ce dont il s’agit et dans quel but est-il établi ? Aussi, savez-vous comment lire les informations qu’il contient ? Dans cet article nous allons vous donner toutes les clefs pour que vous sachiez ce qu’est un DPE et comment le décrypter.

Un diagnostic de performance énergétique, c’est quoi ?

Le diagnostic de performance énergétique est un diagnostic obligatoire depuis 2006 pour un logement mis en vente et 2007 pour une location. Cet examen permet d’estimer la consommation énergétique et la consommation de gaz à effet de serre du bien. Depuis 2012, 60 points de contrôle sont réalisés afin d’avoir les consommations les plus justes. Ce document est obligatoire, valable pendant 10 ans et est établi par un diagnostiqueur immobilier qui possède une certification professionnelle à renouveler tous les cinq ans.

Que trouve-t-on dans un diagnostic de performance énergétique ?

Le rapport du diagnostic de performance énergétique se divise en trois parties distinctes.

  • La première comprend toutes les informations relatives au bien, en particulier le nom du propriétaire, l’adresse, l’année de construction, celle-ci influe considérablement le classement du bien et particulièrement à cause de l’évolution des réglementations thermiques.
  • La seconde partie contient l’étiquette énergie
  • Et enfin, la troisième contient l’étiquette climat.

Ces deux derniers éléments permettent aux particuliers de comprendre plus simplement les consommations de leurs logements. De nombreux éléments sont listés et permettent d’établir le classement le plus juste possible. Par exemple, le dpe décrit la composition des murs, si vos menuiseries sont en simple ou double vitrage, quel est votre mode de chauffage (cheminée avec insert en fonte, chauffage central, poêle à granulés…), quel est le type d’isolant, s’il y a des panneaux solaires. Tous ces éléments vous sont demandés afin d’avoir un résultat s’approchant au maximum de la réalité.

Le diagnostic de performance énergétique est obligatoire pour une location

Depuis 2007, si vous êtes propriétaire d’un bien, maison individuelle ou appartement dans un immeuble résidentiel, que vous souhaitez louer, au choix meublé, vide ou même en location saisonnière (au-delà de 4 mois), vous avez l’obligation de faire établir un DPE de ce logement par un diagnostiqueur immobilier.

Le cout d’un diagnostic immobilier tel que le DPE est toujours à la charge du propriétaire.

Ce diagnostic de performance énergétique reprend les caractéristiques principales du logement (situation géographique, surface utile, etc). Il doit également préciser :

  • La consommation réelle du bien loué en s’appuyant sur la consommation observée et mesurée au cours des 3 dernières années de location.
  • Ou une projection de cette consommation basée sur un calcul établi à partir d’un logiciel agréé par l’État.

Ce diagnostic de performance énergétique doit être ensuite communiqué au locataire en annexe du contrat de location lors de la signature du bail. Dans le cas où vous auriez omis de le remettre à votre locataire, celui-ci est en droit de vous le réclamer à tout moment, même après signature du contrat de bail.

En revanche, le DPE n’est pas exigible lorsque le bail est renouvelé de manière tacite ou dans un cas de figure de cession de bail, lorsque par exemple vous faites l’acquisition d’un nouveau bien déjà loué.

Comment lire les étiquettes du diagnostic de performance énergétique ?

Dans les deux dernières parties du diagnostic de performance énergétique se trouvent deux diagrammes représentant les étiquettes énergies du logement. Cela permet d’établir une classification de la consommation du bien. Pour les deux étiquettes, ce classement peut aller de la catégorie A, pour les logements peu consommateurs vers la catégorie G pour des biens énergivores. En d’autres termes, plus le résultat s’approche du A, plus le bâtiment respecte l’environnement et vous permet aussi de faire des économies d’énergie. En effet, un bâtiment s’approchant de la catégorie A limite considérablement les déperditions thermiques.

Le diagnostic de performance énergétique est un document obligatoire qui a été créé dans le cadre du Plan climat afin de diviser par 4 les émissions de CO2 des français d’ici à 2050. Au-delà de son but initial, il permet de mieux informer, de comprendre aussi si votre logement est très consommateur en énergie, et donc, s’il est peu respectueux de l’environnement.

Dans une maison ancienne, afin de remédier à un classement faible, vous pouvez parfaitement envisager de réaliser des travaux d’isolation des murs par l’extérieur, l’isolation des combles, un changement de la chaudière, le remplacement des menuiseries, etc.

A lire aussi sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page